Bonjour,

J’ai 60 ans et je suis atteint de la maladie de Parkinson ; j'ai été diagnostiqué il y trois ans.

Par hasard j'ai appris l'existence de la découverte du Professeur Fourtillan par le site de l'association France Parkinson qui était donc parfaitement au courant.

Je l'ai contacté de mon propre chef et le premier contact a été excellent.

J'ai insisté pour pouvoir essayer les patchs ce que j'ai pu faire quelques semaines en septembre 2018.

A aucun moment on ne m'a demandé de l'argent ni quoi que ce soit en échange.


Les bénéfices de ces patches ont été tout de suite visibles : meilleur sommeil moins de tremblements.


Il s'agit clairement d'une découverte d'une importance majeure dans la lutte contre la maladie de Parkinson.

Je suis prêt à essayer ces patchs de nouveau.


Je constate que la couverture médiatique est totalement faussée et clairement influencée par les grands laboratoires.

Le pseudo lanceur d'alerte neurologue a lui-même déclaré qu'il était dommage que le professeur Fourtillan ne veuille pas partager les fruits de sa découverte.... Cela en dit long sur le rôle des laboratoires.


Je demande donc à ce que soit laissé le libre arbitre aux malades d'essayer ces patchs.


--
Jean Pascal […]



Cliquez ici pour télécharger ce témoignage au format PDF