Par ce témoignage, nous voulons apporter toute notre confiance au professeur Jean Bernard FOURTILLAN que nous avons connu lors d'une conférence à Paris organisée par le professeur Henri JOYEUX sur la maladie de Parkinson ; tous les deux nous suivons ses précieux conseils depuis plusieurs années.

 

Pauline est atteinte d'un syndrome Parkinsonien depuis 8 ans qui a été découvert à la suite d'un examen DAT SCAN ; la médecine actuelle n'arrive pas à soigner cette maladie et tous les médicaments prescrits ont de terribles effets secondaires.

 

Nous avons librement participé à une séance d'inclusion à Poitiers en juillet 2019, il ne nous a jamais été demandé une somme d'argent, chacun est libre de participer à un don au Fonds Josépha suivant ses moyens.

 

Elle n'a pu jusqu'ici utiliser les patchs pour améliorer son état de santé, elle attend avec impatience leur autorisation pour enfin avoir de l'espoir pour sa vieillesse.

 

Le professeur Jean Bernard FOURTILLAN est complètement désintéressé de l'argent, ce qu'il cherche c'est soigner les malades qu'ils aient ou pas d'argent, nous les malades savons bien que notre intérêt compte beaucoup moins que celui des financiers. Notre ministre de la santé serait bien inspirée d'y réfléchir.

Nous souhaitons de tout cœur que les recherches du professeur FOURTILLAN soient reconnues en toute légalité par les pouvoirs publics.

 

Bien cordialement,

Pauline et René […]

 

Cliquez ici pour télécharger ce témoignage au format PDF