Bonjour,

Témoignage de Armelle, insomniaque.

 

Insomniaque depuis fort longtemps avec seulement 2h de sommeil par nuit et avec beaucoup d'agitation, j'ai mis beaucoup d'espoir dans la recherche de Jean-Bernard Fourtillan !

 

Je ne voulais plus prendre de Benzodiazépines nocifs pour la mémoire, et la découverte de Jean-Bernard Fourtillan m'a paru totalement réaliste et scientifique tout comme dénuée d'effets secondaires.

 

Après avoir pris contact avec lui, je suis allée à Poitiers pour faire un dosage d'hormones la nuit entre 4h et 5h du matin. Nous étions environ 20 personnes et rien ne nous a été demandé pour l'hébergement et la nourriture chez les sœurs, pas plus que pour le bilan hormonal. Nous sommes repartis le lendemain sans les patchs hélas il n'y en avait plus!

 

Il n'y a jamais eu de demande d'argent obligatoire, les médias disent n'importe quoi pour enfoncer cette recherche. Donnaient ceux qui pouvaient et ceux qui ne pouvaient pas donnaient un minimum pour le Fonds Josefa.

 

Il est insupportable de constater l'acharnement sur un chercheur désireux d'apporter un mieux-être et une meilleure qualité de vie pour des patients souffrants, alors que la médecine ne propose rien pour ces maladies précisément, sauf une médication qui rend les personnes encore plus mal et à terme seront atteintes de maladie d'Alzheimer (notamment avec les benzos !).

 

Madame Buzin doit laisser ce chercheur faire son expérience afin que cette découverte soit connue du grand public et puisse en profiter.

 

Merci à Jean-Bernard Fourtillan pour tout.

 

Armelle

 

Cliquez ici pour télécharger ce témoignage au format PDF