La campagne médiatique récente, abominable et tellement mensongère, m’a énormément bouleversée. Je n’arrivais pas à comprendre comment Mme le Ministre de la Santé et les instances médicales s’étaient à ce point trompées sur la valeur professionnelle du Professeur Jean Bernard Fourtillan pour arrêter les essais qu’il entreprenait afin de confirmer la fiabilité de sa découverte.

 

Et ceci sur le seul critère d’une « demande d’autorisation préalable de RIPH portant sur le patch mentionné » qu’il n’aurait pas faite !

 

En l’espace de quelques jours, tous les médias se sont rués sur lui, d’une manière inacceptable, intolérable, le traînant dans la boue ... Jusqu'à, avec l’éminent Professeur Henri Joyeux les menacer tous deux de leur supprimer le droit d’exercer leur profession ! Pour certains médias la prison était même envisagée !

 

 Heureusement que la lettre suivante, adressée à Mme la Ministre, a rapidement « retourner les choses à notre avantage ».

 

 Connaissant personnellement le Professeur Fourtillan depuis plusieurs années, j’ai su apprécier sa valeur humaine, morale et spirituelle, ainsi que son parcours professionnel exceptionnel (que vous pouvez trouver sur Internet).

 

Par sa « découverte miraculeuse » comme il l’intitule, après une vie de travail, d’échecs, de reprises, de ténacité sans borne, j’ai été très, très heureuse d’apprendre que celle-ci, enfin, après de si longues années de Recherche, allait révolutionner les connaissances du monde médical, en permettant de guérir les maladies neurodégénératives qui dévastent notre époque.

 

J’arrive après bien d’autres à témoigner de ma participation aux essais : victime du changement de formule du Levothyrox j’avais perdu le sommeil et souffert pendant des mois de grande fatigue et de plusieurs autres symptômes.

J’ai bénéficié donc de l’essai : la prise de sang dans « l’abbaye », réalisée avec toute la bienveillance et la disponibilité de Jean-Bernard et de sa femme Marianne.

Puis d’une série de patch durant 40 jours qui ont très vite montré leur efficacité ; mon sommeil a retrouvé sa régularité d’autrefois, comme la suppression des maux de tête, et la très grande fatigue qui a bien diminuée malgré mon âge (93 ans).

 

Je me réjouis pour moi-même du résultat bien prometteur mais, plus encore, pour les innombrables malades parkinsoniens, Alzheimer et autres qui vont pouvoir retrouver leur ancienne bonne santé grâce à cette « découverte miraculeuse » qui me semble être « voulue par Dieu » comme l’a présenté J. B. Fourtillan à l’époque.

Cf site J.B. Fourtillan

 

Je m’associe donc de tout cœur aux très nombreuses personnes qui témoignent en faveur de ces essais.

Et j’invite chaleureusement toutes personnes qui le désirent à découvrir les résultats déjà obtenus, pour mieux comprendre la valeur de cette découverte qui va révolutionner notre avenir et celui de nos enfants en parcourant le site « Valentonine.fr » et la page twitter « Maluval ».

 

A toi, Jean-Bernard et à Marianne, mille et mille merci.

 

Chantal D[…]

 

Cliquez ici pour télécharger ce témoignage au format PDF